Mui Ne et Nha Trang – Côte Sud-Est du Vietnam

Après notre escapade à Hô Chi Minh, nous décidons de poursuivre notre route en longeant la côte Est du Vietnam.

Pour rappel notre itinéraire au Vietnam ci-dessous.

Mui Ne et ses dunes de sable

  Comment s’y rendre ?

Pour nous rendre à Mui Ne, nous avons choisi le train (il est également possible de prendre le bus). Le train au Vietnam c’est chouette, il n’est pas bien rapide mais au moins on a le temps d’admirer le paysage. Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article sur les modalités au Vietnam.

Bon le hic c’est que la gare ferroviaire est assez loin et que c’est la galère pour trouver le bus local pour rejoindre Mui Ne. Pour vous dire, on a du prendre un taxi en sortant de la gare puis nous sommes montés avec des Vietnamiens sur leurs scooters avec nos gros sacs, puis nous avons pris le fameux bus local. Moralité : Prendre le bus touristique de Ho Chi Minh à Mui Ne !

  Où se loger ?

Question logement, nous avons logé dans un superbe hôtel : Mui Ne Hills Hotel. En fait c’est quasiment un complexe hôtelier. Ils ont tout type de chambre… J’avais booké une chambre sur booking.com (pour 12 euros) mais à notre arrivée ils nous ont surclassés… Ils ont du nous prendre pour des stars ! Du coup on s’est retrouvé avec une chambre de folie. L’hôtel a son propre restaurant et plusieurs piscines et organise des soirées backapackers. Bon j’avoue ça fait un peu « les Marseillais ou Ch’tis à Ibiza » mais bon rien n’oblige d’y participer !

  Que faire à Mui Ne ?

A Mui Ne il n’y a pas grand chose à faire mais le coin est sympa et la visite des Fairy Stream vaut le détour ! Nous avons loué un scooter en bas de l’hôtel pour parcourir les alentours.

  • Fairy Stream : balade à pied dans la rivière. L’eau peut monter facilement jusqu’aux hanches (dit-elle avec ses 1m60).

  • Le village de pêcheur (Mui Ne à proprement parlé)

 

  • Les dunes de sable

 

  • La plage

 

Nha Trang (et les poupées russes…)

 

Nha Trang, que dire ? Et bien, on a bien rit ! C’est l’étape qu’on aurait pu passer… Les russes ont envahit la ville donc ça parle russe à tous les coins de rue. Et les îles à découvrir en bateau, et bien … ce fut un joli flop pour nous. Je vous explique !

Hon Tam, une des îles au large de Nha Trang

Nous avons pris un bateau pour nous rendre à Hon Tam qui nous a couté un bras comparé au prix de la vie au Vietnam. Arrivés là bas, nous découvrons un immense resort rempli de chinois venus écouter de la musique peu à notre goût au bord de la piscine en sirotant un jus de fruit dix fois plus cher qu’ailleurs, ou bien, venus pour s’amuser dans les structures gonflables installées au bord de l’eau. Autant dire que ce n’était pas ce à quoi on s’attendait ! Moi qui pensait passer une journée pénard sur une île paradisiaque au calme à faire du snorkeling… Loupé ! On avait l’air stupide avec notre tuba qui sortait du sac… Je pense que, par là bas, même les poissons ont pris la fuite !

Tant qu’à être ici autant profiter des installations. Nous avons donc enfilé notre maillot de bain et nous nous sommes jetés à l’eau. Nous étions les seuls sans gilet de sauvetage et on nous observait comme si on était des extraterrestres. On s’est amusé comme des petits fous dans les structures gonflables jusqu’à ce que je me prenne un chinois sur le nez après avoir glissée comme une grosse limace du mur d’escalade gonflable et que François ait du me porter jusqu’à ma serviette…

Moralité : Je ne vous conseille pas vraiment l’étape Nha Trang …


** Du Voyage @ L’Assiette **

N’oubliez pas d’aller voir mon compte instagram et retrouvez mes stories sur le Vietnam ! Par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *