13 Pères Noël islandais et des centaines de feux d’artifice

 

En Islande, il existe des traditions bien particulières pour Noël et la nouvelle année. Et Je vous assure qu’on se souviendra des fêtes de fin d’année 2018.

Noël en Islande

Ce n’est pas un mais treize pères noël que vous risquez de croiser en Islande pendant la période de Noël !

Ces pères noël, tous frères, s’apparentent à des lutins et vivent habituellement dans les montagnes en compagnie de leur parent Grýla et Leppalúði et de leur chat noir. Gryla, la mère, est une troll bien grassouillette qui adore manger les enfants pas sages _ ce qui les effraie d’ailleurs. Leppalúði , le père, aide sa femme pour la cuisine. Le chat noir, lui, est attiré par la chaire humaine _ enfants sages ou pas sages. Mais seulement ceux qui n’ont pas reçu de vêtements neufs avant Noël seront ses victimes.

Les 13 pères noël descendent des hautes terres chacun leur tour afin de rejoindre la ville. Le premier arrive 13 jours avant noël, c’est à dire dès le 11 décembre. Ils repartent ensuite, un par un, jusqu’au dernier, 13 jours après noël, c’est à dire le 6 janvier. A cette date de grands feux de joie sont organisés pour célébrer le retour des 13 pères noël dans les montagnes et ainsi la fin de ces fêtes de fin d’année.

 

Les  13 Pères Noël islandais

11 décembre Stekkjastaur : le guetteur d’agneaux

12 décembre Giljagaur : celui qui se faufile dans les ravins

13 décembre Stúfur : le mangeur de restes

14 décembre Þvörusleikir : le lécheur de cuillères

15 décembre Pottasleikir : le lécheur de marmites

16 décembre Askasleikir : le lécheur de bols

17 décembre Hurðaskellir : le claqueur de portes

18 décembre Skyrgámur : le mangeur de skyr

19 décembre Bjúgnakækir : le voleur de saucisses

20 décembre Gluggaægir : celui qui regarde par la fenêtre

21 décembre Gáttaþefur : celui qui renifle par les portes

22 décembre Ketkrókur : le voleur de viande

23 décembre Kertasníkir : le souffleur de bougies

 

 

Chaque père noël, à son arrivée en ville, déposera un petit cadeau dans la chaussure des enfants sages.

Le 24 au soir, le 25 ou encore le 26 (appelé ici second jour de noël, férié d’ailleurs !), les islandais aiment se réunir en famille et entre amis pour déguster un bon repas. Au menu, du mouton, du saumon ou encore du porc au caramel et des fruits de mer.

Concernant la décoration, sapin et boules de noël sont au rendez-vous. Les maisons possèdent pour la plupart des guirlandes électriques extérieures. Par contre contrairement à ce qu’on peut voir sur certains sites internet, les marchés de noël ne sont pas très attrayants. Celui de Reykjavik est minuscule avec seulement 3 ou 4 chalets vendant quelques babioles ou « hot dog » (spécialité islandaise). Une toute petite patinoire a été installée. De ce coté là nous avons été un peu déçus.

 

Le nouvel an en Islande

Une fois les fêtes de noël passées, la vente de feux d’artifice commence ! Oui, oui je vous assure. Ici il n’y a pas de feu d’artifice officiel organisé par chaque commune. Ce sont les habitants qui tireront eux-mêmes leurs propres feux d’artifice. Ils ont donc quelques jours pour choisir leurs fusées pétillantes et autres pétards. Nous avons alors suivi la tradition et nous nous sommes rendus dans l’un de ces entrepôts où l’on peut acheter toutes sortes de feux d’artifice. Incroyable !

Le jour J, dès le matin, les habitants s’amusent à tirer leurs fusées !

Aux alentours de 18 h les islandais se réunissent pour partager un bon repas de fête. Ensuite, entre 20 h et 21 h ils se regroupent autour d’un grand feu de joie (il y a en a plusieurs d’organiser) et tirent quelques feux d’artifice. C’est très convivial.

A 22 h 30, c’est le calme avant la tempête. Tout le monde est devant son poste de télévision afin de regarder une fameuse émission qui retrace avec humour les faits marquants de l’année qui vient de s’écouler.

Aux alentours de 23 h 30, c’est la folie qui démarre ! Le spectacle est incroyable. Toute la ville et ses alentours pétillent. On ne sait plus où donner de la tête. On en oublie même de se souhaiter la bonne année à minuit. Oups !

La fête continue ensuite jusqu’au petit matin.


J’espère que cet article vous a plu. Je vous souhaite à tous meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui commence.

L’aventure Duvoyagealassiette continue ! Retrouvez-moi sur instagram en cliquant ici.

A bientôt

** Du Voyage @ l’Assiette **

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *