Gluten et maladie coeliaque

La maladie cœliaque est une maladie chronique intestinale se déclenchant suite à la consommation de gluten. En d’autres termes « c’est une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten » _ Afdiag (Association Française Des Intolérants Au Gluten).


– Le gluten –

Le gluten est un mélange de protéines contenues dans certaines céréales.

Deux fractions composent le gluten : les glutélines apportant un caractère élastique à la pâte à pain et les prolamines étant la partie la plus toxique du gluten.

Pour les intolérants au gluten, seul le gluten du blé, de l’orge et du seigle est toxique ; on retrouve dans ces céréales les mêmes séquences d’acides aminés. Cependant dans les céréales telles que le maïs ou le riz, il n’existe pas ces mêmes séquences d’acides aminés ; elles sont bien tolérées.


– La maladie –

La maladie se déclenche suite à l’ingestion de gluten qui provoque une réaction immunitaire anormale créant une inflammation au niveau de l’intestin grêle. La paroi intestinale est alors endommagée (destruction des villosités intestinales) ce qui perturbe l’absorption de nombreux nutriments, de vitamines et de minéraux.

Il existe deux périodes d’apparition de la maladie : de 6 mois à 2 ans et de 20 à 40 ans. Une apparition parfois tardive vers 65 ans est possible. La maladie se déclenche chez des personnes génétiquement prédisposées.


– Les symptômes –

Les symptômes de la maladie sont essentiellement digestifs, c’est à dire diarrhée, ballonnements, douleurs… Fatigue et douleurs articulaires sont également ressenties. Si l’inflammation persiste, des carences en fer, vitamines et substances minérales apparaissent. Si un régime sans gluten n’est pas adopté, le malade peut présenter une malnutrition, une intolérance au lactose, de l’ostéoporose, des calculs rénaux…

Par ailleurs, la maladie cœliaque entraîne des conséquences sur la vie sociale du au régime spécifique à mettre en place. Manger en groupe, aller au restaurant ou à la cantine devient compliqué.


– Diagnostic –

Le diagnostic de la maladie doit être réalisé par un médecin. Des analyses de sang sont faîtes afin de doser les anticorps IgA et procéder ensuite si le test est positif à une gastroscopie avec biopsie de l’intestin grêle. La dernière étape du diagnostic consiste à vérifier la rémission des symptômes suite à la mise en place d’un régime sans gluten.


– Les traitements –

Actuellement, il n’existe aucun médicament pour traiter la maladie cœliaque. Seul un régime sans gluten strict et à vie peut faire office de traitement.

Les produits sans gluten sont souvent mis en vente dans les magasins de produits diététiques, sur internet, en pharmacie ou encore en grandes surfaces. Cependant, il est également possible de cuisiner par soi-même. Manger un gâteau au chocolat quand on est atteint de la maladie cœliaque ? oui c’est possible !


Je vous invite à consulter les articles suivants:

  • Sans gluten, les solutions alimentaires.
  • Gluten Questions/Réponses.

Articles disponibles très prochainement.


** Du Voyage @ l’Assiette **

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *